• fr
  • nl
  • de
  • Retour vers tous les projets

    Projet maternelles

    Schoolopbouwwerk, service de l’enseignement de la commune de Houthalen-Helchteren

    2009

    Structure d’acceuil du projet

    Le projet a été soumis en 2009 par le Schoolopbouwerk de la commune de Houthalen-Helchteren. Le Schoolopbouwwerk est une structure de la communauté flamande qui promeut des initiatives pour réduire l’écart entre l’école et les familles défavorisées.  Le Schoolopbouwwerk a réalisé le « Projet maternelles » pour toutes les écoles  maternelles des différents réseaux de la commune. Les travailleurs sociaux ont travaillé avec les écoles sur une base hebdomadaire. La demande adressée à la Fondation concernait une action spécifique du projet, c’est-à-dire les sorties éducatives.

    Constat et ressources de départ

    Le projet maternelles  a été financé par la commune et le service enseignement en charge des inégalités des chances. Le soutien additionnel de la Fondation a été utilisé pour réaliser des sorties éducatives prévues dans le cadre du projet maternelles. Il s’agit d’un projet inter-réseaux dans lequel les écoles suivantes ont été impliquées : Euroschool De Mozaïek (4 ans), Euroschool De Mozaïek (5 ans), ‘t Centrum (5 ans), De Schakel (5 ans), Lillo (5 ans) et l’école Meulenberg (5 ans).

    En 2009, 2,5 travailleurs sociaux ETP ont travaillé pour le projet maternelles pour l’organisation des sorties éducatives.

    Objectif et concrétisation du projet

    Avec le projet maternelles, les parents d’enfants de quatre et cinq ans sont étroitement impliqués dans les activités éducatives de leur enfant en vue de faciliter la transition vers la première primaire. Ce projet poursuit les objectifs suivants : stimulation linguistique, participation des parents, participation des enfants de maternelles et égalité des chances en matière d’éducation.

     Chaque année, dans le cadre du projet, un certain nombre d’excursions ont étéorganisées pour les enfants et leurs parents. Quatre à sept destinations avaient été sélectionnées. Chaque année, certaines destinations disparaissent (par exemple parce qu’elles sont trop éloignées, non adaptées au groupe cible, etc.) et de nouvelles se sont ajoutées. Les destinations qui ont été choisies pendant la durée du projet sont : Technopolis, Musée littéraire, Carrousel des contes, Bokrijk – en balade avec les terriens, projection de films au Centre culturel – spectacle pour les tout-petits, Musée du jouet de Malines, Forêt des contes d’Efteling, Zoo de Planckendael, Ferme à Peer, Musée de l’Afrique à Tervuren et autres.

    Ces sorties sont bien préparées par les travailleurs sociaux et les enseignants afin que l’interaction et la stimulation linguistique soient optimales. Toutes les sorties ont été planifiées pendant les heures de classe ; les enseignants participent également à ces sorties. Les parents sont informés des sorties dès le début de l’année scolaire. Les personnes qui assistent régulièrement au projet maternelles sont également encouragées à participer aux sorties excursions. Cela se fait par l’envoi d’une note à la maison, par un appel téléphonique ou un sms. Le nombre d’enfants et de parents participants varie par activité et par groupe entre 5 et 44 pour les enfants et 4 et 23 pour les parents.

    Progrès réalisés

    Tant les travailleurs sociauxque les enseignants estiment que les objectifs poursuivis, à savoir l’amélioration de l’implication des parents, la relation entre parents et enseignants, l’interaction entre enfants et parents et de la stimulation du langage, sont atteints avec les sorties.

    L’enquête de satisfaction des parents montre que les parents sont très satisfaits de l’offre et du contenu des sorties ; la communication entre les enseignants et les parents est meilleurs ; les parents ont une meilleure idée de l’offre éducative et organisent eux-mêmes des excursions ; des amitiés se nouent entre les parents; les parents, les enseignants et les travailleurs sociaux constatent que les tout-petits apprennent beaucoup tant au niveau du ressenti que de leurs expériences ; les enseignants constatent que les tout-petits utilisent davantage de vocabulaire lié à l’activité dans les jours qui suivent les activités. En outre, il est à noter que ces activités contribuent à enrichir  également d’autres projets tels que  l’enrichissement du vocabulaire de la langue maternelle.

    Effets imprévus

    Quelques directions relèvent que grâce à la coopération intensive avec les parents, l’implication des parents qui étaient auparavant difficiles à atteindre continue de croître au cours de la poursuite de la scolarité à l’école primaire. En raison de leur présence régulière à l’école, les parents ont davantage confiance en l’école et la crainte de franchir le seuil de l’école a diminuée. Les enseignants sont également plus ouverts aux parents, ce qui facilite les conversations parfois difficiles.

    Leviers et difficultés

    Il est très positif que les excursions s’inscrivent dans un projet plus large avec des activités hebdomadaires. Cela permet de mieux faire connaître les sorties aux parents et aussi de bien les préparer afin que les objectifs soient atteints au maximum.

    Sur le plan pratique, un certain nombre de points ont du être améliorés au cours du projet.  Par exemple, les travailleurs sociaux ont estimé qu’il fallait améliorer la communication avec les lieux de sorties (mieux préciser les attentes et la  motivation des parents). En raison de la météo, un certain nombre de voyages avaient été prévus au cours du troisième trimestre. Mais c’est une période courte et également très chargée dans les écoles. Le nombre de visites a donc été réduit à quatre par an et s’est étalé davantage sur l’année scolaire. Certaines écoles ont fait le choix de maintenir les sorties à la fin de l’année scolaire (à partir de mai/juin pour voir les jeunes animaux de la ferme). Un certain nombre de lieux d’excursions  ont été abandonnés parce qu’ils ne convenaient pas pour de grands groupes, qu’ils n’avaient pas de valeur ajoutée ou coutaient trop cher.  Pour le choix des nouveaux lieux, des critères clairs ont été utilisés : valeur ajoutée en fonction du vocabulaire en lien avec les thèmatiques abordées à l’école à ce moment-là. La taux de fréquentation de deux écoles était faible et d’autres méthodes (par exemple, les sacs à histoires) ont été recherchées. Une des améliorations est également une communication claire et annoncée longtemps à l’avance pour que les parents qui travaillent puissent se  libérer.

    Poursuite du projet

    Les excursions ont bénéficié du soutien de la Fondation Reine Paola pendant cinq ans. Certains volets du projet ont été  poursuivis sous réserve d’adaptations et /ou de sources de financements alternatifs. Les plus petites excursions (par exemple à la ferme, à la police, au parc à conteneurs, à la bibliothèque) peuvent être prises en charge par l’école elle-même ou intégrées au voyage scolaire. Pour certaines excursions, l’école peut avancer l’argent et être remboursée plus tard. Par exemple, après paiement d’une avance par l’école, le voyage est remboursé à la ferme par le Centre flamand de commercialisation des produits agricoles et de la pêche (vzw) et l’asbl « Classes vertes » en collaboration avec la province du Limbourg. Une coopération a également été recherchée avec des organisations locales, telles que RIMO Limburg et l’asbl Warm Hart.

    Le projet maternelles est toujours en cours. Le Schoolopbouwwerk a décidé, en accord avec les autroites locales, de se concentrer sur les enfants de la dernière classe de maternelle et leurs parents. Au sein de l’asbl Kind en Taal et/ou du Centrum voor Basiseducatie (centre pour l’éducation dans le fondamental), les écoles maternelles peuvent également demander d’être soutenus pour les autres groupes d’âge. Les écoles ont également eu le choix de déterminer la fréquence de la coopération. Dans quatre écoles, le projet maternelles se déroule encore sur une base hebdomadaire. En outre, une école a choisi d’inviter les parents dix fois par an pour le projet maternelles.  Dans une autre école, en raison du grand intérêt des parents, ils ont choisi de diviser le groupe en deux plus petits groupes. Ces parents sont contactés tous les quinze jours. En outre, trois écoles ont choisi d’inviter les parents trois fois par an pour des activités thématiques en coopération avec le Schoolopbouwwerk.

    Pour des raisons financières, les excursions ont été réduites à une excursion principale dans les écoles avec une activité une fois par semaine. En outre, en coopération avec la Maison Sociale, un remboursement est demandé à un fonds de participation pour une visite à l’Académie des sciences et des technologies de Houthalen-Helchteren, où les tout-petits peuvent profiter d’un certain nombre d’ateliers avec leurs parents. Il est également possible d’aller au  Berenhuis pour y exprimenter une visite au milieu d’œuvres d’art narratives et multilingues. Certaines écoles ont intégré la visite à la ferme dans leur programme scolaire.

    Coordonnées

    Gemeente Houthalen-Helchteren

    Afeling Samenleving, team maatschappelijke participatie, schoolopbouwwerk en coördinatie spelotheek ‘t Dobbelsteentje (4/5)

    Pastorijstraat 30, B-3530 Houthalen-Helchteren

    Tél : 011/49 22 34 – sofievanderlinden@houthalen-helchteren.be

    Inky Petrlic

    Gemeente Houthalen-Helchteren

    Afeling Samenleving, team maatschappelijke participatie, schoolopbouwwerk

    Pastorijstraat 30, B-3530 Houthalen-Helchteren

    Tél : 011/49 22 33 – inkypetrlic@houthalen-helchteren.be

    Vicky Broux

    Gemeente Houthalen-Helchteren

    Afeling Samenleving, team maatschappelijke participatie, schoolopbouwwerk en seniorenwerking

    Pastorijstraat 30, B-3530 Houthalen-Helchteren

    Tél : 011/49 22 31 – vickybroux@houthalen-helchteren.be

    Karin Hufkens

    Gemeente Houthalen-Helchteren

    Afeling Samenleving, team maatschappelijke participatie, schoolopbouwwerk en opvoedingswinkel

    Pastorijstraat 30, 3530 Houthalen-Helchteren

    Tél : 011/49 22 32 – karinhufkens@houthalen-helchteren.be

    https://www.houthalen-helchteren.be/schoolopbouwwerk

    Retour vers tous les projets