• fr
  • nl
  • de
  • Retour vers tous les projets

    Jobxl : développement d’un centre d’affaires externe

    Imelda Instituut Bruxelles

    2009

    Structure d’accueil du projet

    Le projet a été introduit en 2009 par l’école secondaire technique et professionnelle Imelda Instituut à Bruxelles. JoBXL (Jong onderwijs in Brussel of Jongeren ondernemen in Brussel) est un projet destiné aux élèves du 3ème degré (5ème, 6ème et 7ème année) de l’option auxiliaire administratif et d’acceuil.

    Constats et ressources de départ

    De nombreux jeunes de l’option « auxiliaire administratif et d’accueil » sont issus d’un milieu défavorisé et parlent une autre langue que le néerlandais à la maison, ce qui entraîne un grave déficit linguistique et un retard d’apprentissage moyen de trois à cinq ans. Une constatation importante et alarmante était que les élèves n’utilisaient leurs apprentissages et compétences que dans le contexte scolaire et non sur le lieu de travail. Les prises de contacts et les transferts vers les lieux de stages posaient souvent problème.

    Objectifs et concrétisation du projet

    Les objectifs du projet sont les suivants : (1) réduire l’écart entre le monde de l’enseignement et le marché du travail, (2) développer différents profils au sein de l’option « auxiliaire administratif et d’accueil » : comptabilité, administration et logistique et (3) faciliter la logistique et la rendre visible pour les élèves.

    – Le changement de méthode d’enseignement était au cœur du projet : les enseignants n’enseignent plus de manière traditionnelle et les élèves décident eux-mêmes de la matière qu’ils suivent à tel ou tel moment. Les élèves des différentes années sont mélangés et il y a toujours une équipe de professeurs présente. Les jeunes sont bien préparés au marché du travail grâce aux mises en situation d’apprentissage.Certains cours de spécialisation, complétés par des cours de langue, sont proposés dans un environnement de bureau réaliste. Cet environnement remplace autant que possible le contexte scolaire. Les élèves passent littéralement deux jours par semaine hors des murs de l’école, au bureau, un centre d’apprentissage intégré à une entreprise bruxelloise externe. Ils apprennent à travailler de manière autonome, à planifier, à faire des choix et à assumer la responsabilité du travail effectué. Ils y apprennent aussi la socialisation au travail et il est veillé à l’épanouissement personnel sur mesure de chaque jeune. À cette fin, une collaboration a été instituée avec divers lieux de stage et le VDAB (ONEM).

    – En 2010, un contrat a été signé avec Iris TL (un centre de formation professionnelle pour le transport et la logistique à Bruxelles) et le centre d’apprentissage en entreprise, appelé JoBXL, a été développé.

    Iris TL fournit les salles de classe/espace commercial nécessaires pour que les élèves puissent être formés dans un environnement commercial réaliste deux jours par semaine, pendant les heures de cours, en tant qu’employé administratif et logistique.

    L’Institut Imelda fournit une série de services administratifs de soutien (par exemple, des mailings, la maintenance de bases de données, l’organisation et le soutien lors d’événements, la participation à des foires commerciales), qui peuvent conduire à des relations win-win : Iris TL bénéficie d’un soutien administratif et les élèves peuvent effectuer une grande variété de tâches dans un environnement commercial. L’équipement des salles de classe au sein de l’entreprise, le mobilier de fournitures scolaires, les petits et grands équipements de bureau, les équipements TIC, etc. sont fournis par l’école. L’école est également à l’écoute des besoins du secteur administratif/logistique et adapte la formation en fonction afin de développer le centre de formation en entreprise selon les principes de l’apprentissage sur le lieu de travail.

    – Des formations complémentaires ont été organisées pour d’autres écoles avec les sections professionnelles « auxiliaire administratif et d’accueil » et « vente ». Depuis l’année scolaire 2013-2014, les programmes de l’enseignement professionnel de ces sections ont été radicalement modifiés en Flandre et, pour certainsmodules, l’apprentissage par la mise en situation, a été introduit.

    Grâce au projet JoBXL, les enseignants de l’Institut Imelda ont acquis une grande expérience de l’apprentissage par la mise en situation sur le lieu de travail. Il leur a dès lors été demandé, en vue de la mise en œuvre des changements de programme, de donner une formation aux enseignants des options « auxiliaire administratif et d’accueil » en collaboration avec le VSKO (Secrétariat flamand de l’enseignement catholique). Plus précisément, les participants sont initiés à trois aspects éducatifs importants du projet : (1) l’enseignement en équipe, ce qui n’est pas toujours évident pour l’enseignant qui a l’habitude d’être seul devant la classe, (2) le travail en mélangant des élèves des différentes classes qui forment un nouveau groupe  (3) le travail dans un environnement orienté entreprise.

    Les formations ont lieu à Iris TL, c’est-à-dire sur le lieu de travail lui-même. Ainsi, au cours d’une session de trois heures, les enseignants peuvent expérimenter concrètement ce qu’est l’apprentissage par la mise en situationsur le lieu de travail. Ils passent une demi-journée avec les professeurs et les élèvesde l’option auxiliaire administraif. Au cours de la quatrième année de soutien du projet par la Fondation, une cinquantaine d’écoles avaient déjà participé.

    – Les élèves ont développé l’entreprise d’apprentissage « Lawgistics ».  Toutes les écoles disposant d’uns section vente, auxiliaire administratif et tourisme ont reçu une brochure attrayante (conçue et réalisée par les élèves) dans laquelle l’offre est clairement présentée. Les écoles peuvent souscrire à un « module d’apprentissage » développé par les élèves du projet. Les participants bénéficient d’un éclairage unique sur l’histoire de Bruxelles, d’une visite guidée du Palais de Justice et ont la possibilité de jouer au jeu d’apprentissage de l’entrepôt. La journée est entièrement prise en charge par les élèves. Une dizaine d’écoles par an participent à ce projet.

    Progrès réalisés – points forts

    – Pour les élèves du troisième degré de l’option auxiliaire administatif et d’accueil de l’Institut Imelda, le projet représente une véritable révolution. Avant tout, les jeunes font réellement l’expérience de la vie économique. Ils se sentent très impliqués. Le projet veille à développer un environnement d’apprentissage non traditionnel et réduit ainsi la démotivation et le décrochage scolaire. Les problèmes disciplinaires ont également été considérablement réduits ces dernières années. En outre, l’apprentissage sur le lieu de travail permet d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences qui sont importantes pour pouvoir fonctionner dans une situation professionnelle. Les jeunes sont ainsi mieux préparés aux attentes du marché du travail. Enfin, ils travaillent consciemment et délibérément à la solidarité mutuelle. Cela favorise un climat d’apprentissage positif et puissant et crée un climat de groupe dans lequel les élèves peuvent apprendre les uns des autres.

    – Le projet rayonne doublement vers les autres écoles. Il y a les cours de formations donnés à d’autres écoles de toute la Flandre qui ont des sections « auxiliaire administratif et d’accueil » et « vente » et il y a l’entreprise d’apprentissage Lawgistics, qui offre aux élèves des écoles flamandes l’opportunité de connaître Bruxelles et les jeunes qui les fréquentent de manière positive.

    Difficultés et résistances

    Le projet est mené par une équipe de six personnes qui s’apprécient et se soutiennent mutuellement et qui sont toutes prêtes à innover et à s’engager dans de nouvelles voies. La majorité de cette équipe est composée d' »experts » qui ont fait la transition du monde des affaires au monde de l’éducation avec beaucoup d’enthousiasme. Un autre point fort est que le projet est mené avec une vraie méthode de gestion de projet.  Le projet fait l’objet d’une évaluation annuelle approfondie et est adapté si nécessaire.

    Poursuite et devenir du projet

    L’apprentissage en mise en situation est organisé au deuxième degré,  mais la préparation se fait de plus en plus en deuxième année. Les troisièmes et quatrièmes de l’option « auxiliaire administratif et accueil » sont toujours séparées, mais une grande salle de classe permettra à ces deux classes de travailler ensemble à l’avenir (en melangeant les classes). Ce qui a déjà été mis en place dans l’enseignement professionnel sera implémenté progressivement dans l’enseignement technique. Les enseignants des mêmes options de l’enseignement technique montrent également de plus en plus d’intérêt pour des méthodes de travail activites, le travail de groupe, l’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs. Le projet est toujours en cours. Bien qu’il soit évalué et ajusté chaque année, le cadre du projet ne change pas. Plusieurs écoles ont adopté et repris des idées issues du projet, tout comme d’autres options ou filières au sein de l’école elle-même. L’école a également organisé – en coopération et à la demande des  conseillers pédagogiques – des rencontres et formations pour les enseignants intéressés d’autres écoles.

    Personnes de contact

    Carl De Brabanter

    Imelda-Instituut, rue de la Braie 19-23, B-1000 Bruxelles

    Kurt De Prins

    Imelda-Instituut, rue de la Braie 19-23, B-1000 Bruxelles

    deprinskurt@gmail.comhttp://www.imelda-instituut.be

    Retour vers tous les projets