60 projets soutenus pour un montant total de: €3.230.980

École

de l’Espoir

Une initiative pour améliorer l’intégration de la jeunesse défavorisée.

L’Ecole de l’Epoir est un programme qui soutient financièrement et accompagne des projets novateurs destinés à améliorer l’intégration des jeunes et/ou de leur famille.

Pour qui ?

Le Prix s’adresse aux implantations de l’enseignement fondamental et secondaire ordinaire organisé ou subventionné par la Communauté française, bénéficiaires de l’encadrement différencié, telles que reprises dans les listes des implantations reconnues bénéficiaires de l’encadrement différencié. Les projets peuvent aussi émaner d’intervenants extérieurs pour autant qu’ils s’articulent en liaison étroite avec l’école et son environnement.

Critères

Les projets doivent avoir pour objectif d’augmenter les chances de réussite et d’intégration des élèves. Il sera tenu compte également de l’aspect novateur, des chances de succès et de durabilité du projet, ainsi que des possibilités de le reproduire dans d’autres écoles.

Combien ?

Les projets sélectionnés bénéficieront pour l’année scolaire suivante d’un soutien dont le montant pourra atteindre au maximum 15.000 € par an. Ce soutien pourra être reconduit pendant un maximum de 4 ans sur base d’une évaluation annuelle.

Projets soutenus actuellement

Il n’y a pas d’appel à projets en cours actuellement

Castor Klust (Castor dépanne)

Castor, Centrum Leren en Werken (Vilvoorde)

Castor Klust! est un projet transversal proposant aux secteurs entretien de bâtiments (homme à tout faire), soudure, déménagement et administration d’unir leurs forces. Tous ensemble ils proposent un service de dépannage. L’école propose un service (quasi) gratuit prioritairement aux riverains défavorisés. Celui-ci permet en outre aux élèves de bénéficier d’un encadrement individuel avec un professeur dans des situations de travail réelles.

Jouons pour mieux vivre ensemble

Ecole n°7 – Arc-En-Ciel (Bruxelles)

L’école utilise le jeu, comme un outil pédagogique à la fois au service des compétences disciplinaires et transversales en mettant l’accent sur la découverte de l’autre dans ses richesses multiples et dans le respect des différences. Elle implique également les parents dans la vie de l’école et faire prendre conscience que le jeu est un moyen irremplaçable d’expression et de progression sur le plan culturel et psycho-social.

A l’école, devenir « acteur » de son émancipation culturelle

Ecole du Val (Chaudfontaine)

Le projet vise à développer et à affirmer chez les enfants une identité propre en suscitant chez ceux qui ne l’ont pas un intérêt pour et une pratique des activités culturelles et artistiques et plus particulièrement théâtrales. Ces activités sont structurelles et font partie du cursus scolaire des enfants au même titre que tous les apprentissages fondamentaux.

Cinq Doigts de la main

Brede School voor Secundair Onderwijs – BruSec (Bruxelles)

Le projet a pour ambition d’étendre les savoir-faire et les savoir être acquis aux cours d’arts plastiques à toutes les matières et hors des murs de l’école. Le postulat de base est que la communication non-verbale peut rassembler l’école et les gens. Des anciens élèves, des parents, grands-parents, riverains sont invités à se rencontrer à travers des média variés (la toile, la vidéo, la musique, les graffiti, le food-art) avec l’aide de bénévoles, professionnels et enseignants.

El Sistema Trans-Canal

ReMua (Bruxelles)

ReMuA et deux écoles de Molenbeek et d’Ixelles s’associent pour un projet musical commun avec 300 enfants provenant de deux quartiers qui se connaissent mal en vue de créer un pont entre ces deux communautés. Des ateliers de chants hebdomadaires individuels et communs, des activités de découverte du quartier, de la ville et d’un lieu culturel, Flagey, ainsi qu’une production conjointe constituent les clés de voûte du projet.

M+M² = De Kunstbrug (Le pont artistique)

Mater Dei (Leuven)

M-Museum Leuven et l’école fondamentale Mater Dei créent un partenariat durable en proposant un environnement muséal à l’école. Celui-ci constitue un lieu d’apprentissage pour l’éducation artistique des élèves, des enseignants et des parents. Le M-Museum accorde une attention particulière à l’éducation artistique des groupes vulnérables et propose à l’école de la faire bénéficier de son expertise de travail avec des enfants issus de milieux défavorisés, immigrés ou non. Ensemble ils construisent un pont durable entre l’école et le musée, la culture.

Boutique Monique

Stedelijk Lyceum Offerande (Antwerpen)

Création d’une maison de jeunes créative et dynamique à l’école. Celle-ci a pour ambition d’être un lieu de rencontre pour les élèves DASPA, les parents, le quartier, les étudiants … Une collaboration est mise en place avec e.a. des associations socio-culturelles, des structures en charge du temps libre, de bien-être afin de renforcer les apprentissages de manière durable.