• fr
  • nl
  • de
  • Retour vers tous les projets

    Expédition réussie (Expeditie Geslaagd)

    Agentschap Integratie en Inburgering Gand

    2014

    Initiateurs (école/asbl et population d’élèves)

    Le projet a été introduit en 2014 par ODiCe (Oost-Vlaams diversiteitscentrum), Gand.  Depuis le 1er janvier 2015, l’asbl ODiCe fait partie de l’Agentschap Integratie en Inburgering. Celle-ci a pour tâches principales la promotion de l’égalité des chances pour les minorités ethniques et du vivre-ensemble dans la diversité.

    Situation de départ

    Beaucoup de jeunes en Flandre quittent l’école secondaire sans diplôme ni certificat (environ 9% en 2012). Les départs sans qualification concernent principalement des élèves de l’enseignement professionnel et ont de lourdes conséquences négatives pour ce groupe et pour la société. Ces jeunes trouvent très difficilement une place sur le marché de l’emploi.

    Le projet « Expédition réussie » s’adresse à la troisième et la quatrième année du secondaire technique et professionnel dans les écoles de Flandre-Orientale et a pu être réalisé en grande partie avec des moyens provenant des subsides de l’encadrement différencié de la province de Flandre-Orientale.

    Objectif et concrétisation

    « Expédition réussie » vise à motiver les jeunes à travailler pour obtenir un diplôme, à les conscientiser à l’incidence de  leur environnement socio-économique sur leurs chances de succès, à les encourager à prendre en main leur parcours scolaire et à leur apprendre à prendre soin les uns des autres. Le projet vise en outre à soutenir les enseignants dans leur rôle de coach en vue d’atteindre ces objectifs.

    En travaillant avec les élèves du deuxième degré, les promoteurs veulent prévenir le décrochage scolaire et les départs sans qualification au troisième degré.

    Pour atteindre cet objectif, un collaborateur d’ODiCe donne chaque année, dans 4 à 7 écoles, sept blocs de cours (deux périodes consécutives) en troisième et quatrième année de l’enseignement secondaire professionnel. Les périodes de cours se déroulent toujours chez le même enseignant dans la même branche ( cours généraux ou apparentés).

    Les séances de cours s’articulent autour de thèmes tels que ‘Mon choix d’étude’, ‘Ma famille’, ‘Mes amis’, ‘La vraie vie’, ‘Témoignage d’un expert de terrain’, ‘Auto-évaluation (conseil de classe des élèves)’, etc. 

    Le formateur travaille trois ans avec le même enseignant. L’intensité de l’accompagnement varie en fonction de l’année d’activité. La première année, le formateur établit le planning du projet avec les éducateurs, donne lui-même les cours, tandis que les enseignants apprennent en observant. Il s’ensuit une discussion sur l’attitude de coaching. Durant la deuxième année, l’enseignant donne lui-même les cours, mais ceux-ci sont préparés et suivis par le formateur, qui donne un feedback. Au cours de la troisième année, les cours sont entièrement confiés à l’enseignant, seule une aide à la préparation étant fournie à la demande des enseignants.

    En outre, une publication éducative a été réalisée, à savoir unguide pédagogique pour les enseignants qui donnent des cours généraux.

    Le guide pédagogique « Expédition réussie » a été publié sous une forme attrayante et comprend : une bannière avec une voiture – à déplacer sur la ligne du temps du projet – qui peut être accrochée dans la classe, un dossier pour l’enseignant sous forme de livre et sur clé USB, des préparations de cours, des feuilles de travail pour les élèves et un spectacle comique de Ramzi Zerkane.

    Progrès enregistrés

    Plusieurs points positifs ressortent des évaluations :

    – les élèves ont une vision d’un avenir sans diplôme et réfléchissent sur les causes du décrochage scolaire précoce ;

    – les élèves apprennent à constituer eux-mêmes un réseau social et se penchent sur les possibilités que leur réseau leur offre ;

    – les visites d’entreprises s’accompagnent d’éventuelles places de stage pour les élèves ;

    – les élèves sont motivés à obtenir leur diplôme ;

    – la direction se fait une idée plus claire du fonctionnement des élèves et de l’ensemble de l’établissement ;

    – grâce à la méthodologie des « conseils de classes des élèves », l’école contribue à renforcer les élèves dans leur autonomie et les fait pratiquer la démocratie de base, les élèves ayant leur mot à dire dans le processus d’évaluation.

    Effets non prévus

    Peu à peu, on s’est rendu compte que l’implication des éducateurs dans le processus pouvait apporter une grande plus-value. La mise en place d’un accompagnement des élèves durant les périodes de cours dans le cadre des compétences transversales est innovante dans l’enseignement secondaire général.

    Un autre effet inattendu est que le projet « Expédition réussie » a modifié et amplifié le regard de l’école sur le rôle des éducateurs.

    Leviers et difficultés

    Le projet émane d’une organisation avec une grande expertise en matière d’égalité des chances pour les minorités ethniques et culturelles et le vivre-ensemble dans la diversité. Cela constitue une base solide pour l’attitude de coaching du formateur qui donne les blocs de cours.

    Le projet a aussi rencontré quelques difficultés.

    Tout d’abord, le coordinateur – et cheville ouvrière de ce projet –  a dû s’absenter partiellement dès la deuxième année d’activité. Le projet s’est poursuivi, ce qui est positif, mais il ne tournait plus à plein régime, des connaissances ont été perdues et la conception du guide pédagogique a pris du retard.

    Par ailleurs, tout au long du projet, divers enseignements ont été tirés en ce qui concerne les séances de cours. Ainsi, il fallait veiller à ce qu’il reste suffisamment de temps pour le débriefing par cours et il était nécessaire de différencier plus clairement au niveau de la méthode (p. ex. travailler avec des témoignages, des vidéos, tâches intermédiaires) et au niveau de l’offre pour la troisième et la quatrième année. En troisième, on peut accorder plus d’attention aux talents, au choix d’études, au teambuilding et en quatrième, à la gestion du budget, au lien avec le domaine de travail, à la position sociale.

    Il est apparu en outre qu’il était très difficile de mettre en pratique l’attitude de coaching si le dispositif scolaire de bien-être des jeunes était insuffisant au sein de l’école.

    Prolongement du projet

    A l’issue des 5 ans de soutien de la Fondation Reine Paola le programme « Expédition réussie » a été  proposé aux écoles. Le prix dépend de l’intensité de l’accompagnement et couvre les frais de personnel. Le guide pédagogique et le matériel sont offerts aux écoles jusqu’à épuisement des stocks.

    3 types d’accompagnement sont prévus :

    • Workshop : les modules de cours sont présentés lors d’un workshop et de deux entretiens avec les enseignants. Ceux-ci gèrent ensuite le programme de façon autonome.
    • Accompagnement individuel : les enseignants qui s’engagent dans le projet, bénéficient d’un accompagnement actif de la part d’un formateur ;
    • Accompagnement collectif : une formation portant sur le programme et le coaching sont proposés collectivement à plusieurs écoles. Le groupe est constitué de maximum 3 écoles et de minimum 2 représentants par école. Les enseignants qui s’engagent dans le programme sont coachés collectivement.

    Un workshop a été organisé pour 25 personnes en 2019-2020 en collaboration avec la Province de Flandre Orientale. 3 autres écoles ont demandé à pouvoir bénéficier de l’accompagnement collectif.

    Coordonnées

    Agentschap Integratie & Inburgering Gent (ODiCe vzw), Elfjulistraat 39A, 9000 Gand.

    Tél. 02/701 75 00

    Contacts : Melissa Papeleu, Nadia El Allaoui et Andy Deburchgraeve :

    Melissa.papeleu@integratie-inburgering.be

    nadia.elallaoui@integratie-inburgering.be

    andy.deburchgraeve@integratie-inburgering.be

    www.integratie-inburgering.be

    Retour vers tous les projets