• fr
  • nl
  • de
  • Retour vers tous les projets

    Boutique Monique

    Stedelijk Lyceum Offerande Anvers

    2016

    Initiateurs (école/asbl et population d’élèves)

    Le projet a été introduit en 2016 par le Stedelijk Lyceum Offerande à Anvers.

    Situation de départ

    Le Stedelijk Lyceum Offerande est une école secondaire de quartier anversoise de taille relativement réduite. Depuis 2013, l’école propose exclusivement un enseignement DASPA  pour primo-arrivants allochtones (11 à 19 ans). L’école s’est spécialisée dans la mise en œuvre de divers parcours adaptés à ce groupe très hétérogène.

    Au début du projet, en 2016, il y avait 18 classes dans lesquelles environ 200 élèves bénéficient d’un accompagnement intensif en matière d’enseignement, de loisirs, de santé, de bien-être, etc. Tous les élèves sont des primo-arrivants allochtones qui séjournent entre quelques semaines et maximum 2 ans en Belgique, la plupart vivant dans l’incertitude quant à la durée de leur séjour.  Il y a donc un grand roulement parmi les élèves.

    Environ 40% des élèves n’ont pas ou peu été scolarisés dans leur pays d’origine ; environ 30% des jeunes sont des mineurs non accompagnés qui sont sans parents en Belgique. Globalement, 90% des élèves proviennent de milieux socialement défavorisés. 100% des élèves reçoivent chaque année le répondent aux critères de l’encadrement différencié.

    Objectif et concrétisation

    Le projet « Boutique Monique » est une maison de jeunes qui opère au départ du Stedelijk Lyceum Offerande, une école qui propose exclusivement un enseignement pour primo-arrivants allochtones (entre 11 et 19 ans).

    Le but est – en collaboration avec des partenaires – d’orienter les jeunes allochtones vers des activités parascolaires faciles d’accès. Il y a beaucoup d’obstacles à surmonter pour amener ces jeunes vers des initiatives et organisations sportives, culturelles, etc. L’école peut faciliter le processus en endossant, dans ce cadre, un rôle de pilotage et d’accompagnement. Boutique Monique vise à établir des passerelles avec des organisations socio-culturelles et des structures de loisirs et de bien-être. Boutique Monique se veut aussi un lieu de rencontre inspirant pour les élèves, les parents, les riverains, les étudiants, etc. L’objectif finalest d’amener le plus possible de jeunes de l’école vers les activités de loisirs : sport, culture, jobs de vacances, animation des jeunes, etc.

    Les quatre piliers pour lesquels les initiateurs de projets recherchent des organisations partenaires sont : la culture, le sport, l’animation des jeunes et le travail social.

    Lesobjectifs intermédiaires sont adaptés en fonction de l’année de scolarité. C’est ainsi que pour la deuxième année d’activité, les objectifs suivants ont été formulés (à partir des quatre piliers) :

    1. Améliorer l’information et la connaissance du secteur des loisirs à Anvers. Cela s’est concrétisé par plusieurs visites dans des organisations de jeunesse (Habbekrats, JES, Kras), la création d’un calendrier mensuel des loisirs avec une farde d’activités de loisirs et un système de carte de membre.

    2. Établir une procédure de collaboration avec des organisations partenaires en lien avec l’offre de loisirs existante et développer un réseau autour de l’école. Concrètement, des partenaires ont été recherchés pour une collaboration avec la filière « animateur », un parcours individualisé est défini pour chaque élève avec l’organisation partenaire (par ex. une pré-formation pour devenir animateur),  le cours ‘citycoach’ a été adapté aux élèves DASPA et des partenaires sont recherchés pour les stages.

    3. Orienter les élèves vers des formations qui correspondent à leurs talents et leurs centres d’intérêt via le secteur de la jeunesse. Les candidats potentiels pour les différents cours sont détectés et sélectionnés par les enseignants.

    4. Suivre les élèves dans leur choix de loisirs et assurer la continuité. Pour ce faire, des entretiens d’évaluation sont menés avec les élèves, les partenaires, les éducateurs, etc.

    En ce qui concerne laculture, une collaboration a été mise en place avec les partenaires suivants : (1) Rataplan, un théâtre à Borgerhout, (2) Boslabs, un laboratoire artistique dans le centre d’Anvers, (3) Fameus, une organisation qui soutient toute personne qui, dans ses loisirs, manifeste une passion pour l’art, (4) Ward De Beer, un atelier de musique.

    Pour ce qui est du sport, des activités en lien avec le football (en salle et en plein air), le volley-ball, l’escalade, d’autres sports ont été organisées ainsi que des parcours  individuels ‘citycoach’.Citycoach permet à des jeunes de découvrir ce qu’est l’encadrement d’activités sportives. Les jeunes sont formés au rôle de coach adjoint.

    Concrètement, huit élèves ont suivi le cours Citycoach ; dix élèves ont été inscrits pour le football ; pour le volley-ball, il y a une équipe à l’école même ; trois élèves ont participé à un camp d’escalade avec Nature ; une vingtaine d’élèves ont acheté une carte de sport auprès de Buurtsport, une organisation de quartier qui donne la possibilité de pratiquer le sport et l’exercice physique..

    Le pilieranimation des jeunes est mis en place à la maison des jeunes au sein de l’école, au magasin de vêtements social Boutique Monique et dans la classe des devoirs. À la maison des jeunes, divers ateliers et activités sont organisés. 17 élèves ont entamé, à la maison des jeunes, une initiation préparatoire au cours d’animateur ; dans le magasin de vêtements social, les jeunes peuvent aider et des discussions informelles et divers ateliers créatifs sont organisés ; dans la classe des devoirs, on assure une aide aux devoirs et une remédiation et on s’efforce de promouvoir la lecture. D’anciens élèves participent également à l’aide aux devoirs.

    Les activités de la maison des jeunes qui relèvent du volettravail social ont suscité un grand intérêt et ont donc attiré de nombreux participants. L’attention se porte ici sur le travail et le logement. Pour la partie ‘travail’, il y a une collaboration avec JES, une organisation qui vise à renforcer les jeunes dans leur recherche d’un travail, avec le VDAB et avec diverses autres organisations. Pour le ‘logement’, il y a une collaboration avec Caritas, l’asbl Orbit et diverses organisations de logement.

    Progrès enregistrés

    Le projet a fait l’objet d’évaluations intermédiaires, ce qui a conduit à des choix plus efficaces et mieux réfléchis. L’offre a été réduite de manière à pouvoir travailler de manière plus intensive avec les organisations partenaires. Une grande attention est aussi accordée à la communication interne sur le projet.

    Les collaborations avec les différents partenaires ont déjà porté leurs fruits. Une série de jeunes s’orientent déjà vers les organisations existantes.

    Leviers et difficultés

    Un point fort important est que l’école avait déjà une grande expérience de la mise en œuvre de divers projets adaptés à un groupe très hétérogène. D’autre part, il y avait déjà un magasin de vêtements de seconde main tenu par les élèves.

    Prolongement du projet

    Projet toujours en cours

    Coordonnées

    Stedelijk Lyceum Offerande, Offerandestraat 19, 2060 Anvers, Téléphone : 03/502.18.60.

    E-mail: offerande@stedelijklyceum.be

    Contact : Joris Verlinden (coordinateur)

    Retour vers tous les projets