• fr
  • nl
  • fr
  • nl
  • Les vendredis après-midi scientifiques

    Christelle Collin et Wendy Roba, enseignantes à l’Athénée Royal d’Izel.

    Début d’année scolaire 2017-2018, lors d’une réunion pédagogique primaire-secondaire au sein de l’établissement, un constat se manifeste : les élèves arrivant en 1re secondaire ne présentent pas tous la même base scientifique. Certains prétendent n’avoir pratiquement pas travaillé ce domaine en primaire alors que d’autres présentent déjà beaucoup d’acquis. Afin d’en comprendre les raisons, une discussion se met en place avec les institutrices du primaire qui révèle qu’il n’est pas toujours évident de développer une démarche scientifique en classe de primaire : le manque de matériel adéquat. Le manque de temps ou le sentiment de non-maîtrise de la matière semblent en être les causes.

    L’idée du projet émerge alors :

    « Serait-il possible de proposer des activités scientifiques en classe de laboratoire aux élèves de 5e/6e primaires ? »

    Dès lors, les trois grands objectifs de ce projet sont :

    • Créer un trait d’union entre le primaire et le secondaire ;
    • Fournir, aux instituteurs(trices), des exemples d’activités scientifiques ;
    • Rendre les sciences accessibles dès le primaire.

    Quelques ateliers ont été proposés aux institutrices primaires de l’école. Elles ont été enchantées par la démarche et, après quelques discussions avec la direction, il a été décidé d’élargir le projet.

    Un courrier proposant de venir participer aux ateliers scientifiques le vendredi après-midi dans les laboratoires de l’école été envoyé à toutes les écoles primaires de la région (tous réseaux confondus). Très vite, beaucoup d’écoles nous se sont inscrites.

    Depuis, chaque semaine, l’école accueille des élèves de 5 et/ou 6e primaire. Ils prennent place dans les classes de laboratoire et, par petits groupes, ils manipulent et réalisent des expériences durant deux heures dans le but de résoudre une énigme de départ.

    Pour chacune de ces activités, chaque élève reçoit un dossier. Cela leur permet de garder une trace de leur apprentissage et il est utile à leur cours d’éveil scientifique. Un dossier est également remis à l’instituteur(trice) accompagnateur : il comprend les liens au programme, une liste du matériel nécessaire et la méthodologie à utiliser. Des malles pédagogiques sont également prêtées aux instituteurs pour continuer les activités dans leurs classes. De cette manière, il leur est possible de reproduire à nouveau celles-ci. Certains ateliers mêlent également l’utilisation des TIC grâce à des animations et/ou jeux de réinvestissement des connaissances sur tablettes (Learningapps, Merge cube, …). Pour certaines écoles, l’utilisation de telles applications est une nouveauté.